Logo LUSINI
MarquesVaisselleCouvertsVerresMobilierCuisineBuffetVente à emporterVêtements professionnelsMatériel hôtellerieTextilesProtège-menus et tableauxAccessoires de tableDécorationProtection, hygiène et sécuritéBar
PromotionsNouveautésVaisselleMobilierPersonnalisationMagazine

Whisky – l'eau de vie

Découvrez tout ce que vous devriez savoir sur le whisky : LUSINI vous dit tout sur cette boisson culte !

Whisky

Tout ce que vous devriez savoir sur le whisky

« Whisky » signifie « eau de vie ». Une histoire mouvementée se cache derrière son nom dûment approprié, avant que la boisson spiritueuse ne devienne un classique dans les bars et salons du monde entier. Un véritable culte s'est développé autour du whisky, notamment en raison de sa grande variété de saveurs.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.


Origine et naissance du whisky

La légende raconte que les Celtes ont été les premiers à distiller un liquide incolore. Les origines du whisky remontent-elles en Écosse ou en Irlande ? Cette question reste encore aujourd'hui controversée. Le whisky provient des monastères chrétiens où des missionnaires d'Irlande ou d'Écosse avaient préservé le savoir-faire de la distillation.

La première mention du whisky date de 1494 en Écosse, lorsqu'un moine bénédictin acheta les ingrédients nécessaires à la fabrication de l'eau de vie. Les premières distilleries virent ensuite le jour dans toute l'Écosse. La première distillerie d'Irlande fut créée en 1608. Le roi Jacques Ier donna la permission à Sir Thomas Phillips, représentant de la province d'Ulster en Irlande, de fabriquer du whisky. Les plus anciennes distilleries, encore présentes aujourd’hui, se trouvent à Glenturret (1775) et Bowmore (1779) en Écosse et Kilbeggan (1757) en Irlande. Le whisky a par la suite également fait son apparition aux États-Unis en raison de la vague d'émigration massive vers le Nouveau Monde.

Au milieu des années 1600, une taxe fut appliquée au whisky en Irlande et en Écosse, générant une opposition longue de 200 ans contre cette taxe élevée. Une taxe fut également créée à la fin du XVIIIe siècle en Amérique, provoquant de violentes révoltes. Les distillateurs se rendirent ensuite dans le Kentucky et le Tennessee, où la production de whisky est aujourd'hui encore implantée.

L'Inde et le Japon ont aussi développé leur propres whiskies à travers la colonisation. De nos jours, l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse suivent également le mouvement de la production de whisky.

Le saviez-vous ?

Whisky ou whiskey – lequel est correct ? Les deux, en fonction du pays d'origine du whisky. La boisson s'écrit « whiskey » en Irlande et aux États-Unis, et « whisky » dans les autres pays. L'orthographe irlandaise permet donc de distinguer le whisky écossais.

Rohstoffe Whisky

Matières premières :

Le whisky est seulement composé de trois ingrédients :

  • Eau

  • Céréales

  • Levure

Toutefois, la qualité de l'eau et le type de céréale ont un impact sur le caractère du whisky. L'eau provient généralement de sources locales et influence grandement la localisation de la distillerie. Le type de céréale utilisé est un facteur déterminant pour la variété de whisky.

Processus de fabrication :

Whisky Fässer

1. Maltage

Lors du maltage, l'orge est trempée et répandue pour permettre sa germination. Lors de la germination, l'amidon est transformé en sucre par fermentation. Ce processus dure environ cinq jours avant le séchage de l'orge. L'utilisation de tourbe, typiquement écossaise, crée le goût tourbé de la boisson. La qualité de l'eau utilisée (dure, douce, etc.) détermine également le caractère du whisky.

2. Fermentation

Le malt moulu obtenu par broyage (beer en anglais) de l'orge est mélangé en continue à de l'eau jusqu'à ce que la température atteigne 95° C. Cela permet de séparer le sucre, qui est transformé en alcool en ajoutant de la levure pour déclencher la fermentation du mélange, qui durera deux à trois jours.

3. Distillation

Le whisky est ensuite distillé dans de grands alambics. L'alcool est séparé de l'eau dans des alambics traditionnels en cuivre (pot stills). Plus le liquide est distillé, plus la teneur en alcool est élevée. Les whiskies les moins chers ne sont souvent pas distillés dans des alambics traditionnels, mais plutôt dans des alambics à colonne.

4. Mise en fût

Le liquide récupéré est transvasé dans des fûts en chêne rigoureusement étiquetés. Le type de fût influence le goût et la couleur du whisky. D'autres facteurs tels que la taille du fût, le type de bois et le précédent contenu du fût ont également toute leur importance. En Écosse et en Irlande, seuls les fûts en chêne sont utilisés.

5. Vieillissement

Le whisky vieillit ensuite dans le fût. Plus sa durée de vieillissement est longue, plus sa qualité augmente. Le whisky ne peut être appelé ainsi qu'après avoir vieilli pendant au moins trois ans et un jour. La plupart des whiskies vieillissent entre 12 et 21 ans. Aucun whisky n'a le même goût, même en ayant été fabriqué dans le même pays, avec les mêmes processus de fabrication et les mêmes ingrédients. Le vieillissement représente la plus grosse influence sur le goût et offre ainsi un très grand nombre de variations.

Le saviez-vous ?

Jusqu'à 1 % du contenu du whisky s'évapore chaque année pendant l'étape de vieillissement. Ce pourcentage, appelé la part des anges, est destiné au partage de l'eau de vie avec les anges.

Types de whiskies :

Il existe de nombreuses variétés de whiskies. Nous avons sélectionné les principales :

Bouteilles de whiskies

Scotch Whisky

Les Scotch Whiskies sont des whiskies d'Écosse. Ils se composent principalement d'orge.

Tennessee Whiskey

Le bourbon whisky est produit dans le Kentucky, mais aussi dans le Tennessee, et a sa propre catégorie de commercialisation. Il se différencie du bourbon par la filtration supplémentaire du distillat avec du charbon actif avant le vieillissement.

Malt Whisky

Le malt whisky est considéré comme l'un des meilleurs whiskies et provient généralement d'Écosse. Il est uniquement fabriqué à partir d'orge dans des alambics et sa production doit respecter des règles strictes. Le malt whisky porte la mention « single » lorsqu'il provient d'une seule distillerie et n'a pas été mélangé avec du whisky d'autres distilleries lors de la mise en fût, formant ce que l'on appelle des blends.

Blended Whisky

Il s'agit de whiskies mélangés, produit à partir de variétés sélectionnées arbitrairement (malt whisky ou whisky de grain). De nombreuses distilleries de malt whisky ou de whisky de grain produisent uniquement ces whiskies pour la fabrication de blended whisky. Plus la teneur en malt whisky est élevée, plus la qualité du blended whisky augmente.

Irish Whiskey

Il s'agit des whiskies venant d'Irlande. Ils se composent également principalement d'orge.

Whisky de grain

Ils ne sont pas produits à partir d'orge maltée, mais à partir d'autres céréales, généralement du blé. Ils sont souvent distillés dans des alambics à colonne et ont une période de maturation plus courte.

Bourbon Whiskey

Le bourbon est aujourd'hui majoritairement fabriqué dans le Kentucky. Le bourbon a une teneur d'au moins 51 % de maïs. Il est principalement distillé dans des alambics à colonne et doit vieillir au moins deux ans dans des fûts neufs en chêne blanc américain.

Whisky de seigle

Ce whisky a été développé aux États-Unis et est encore aujourd'hui un composant important des blended whiskies au Canada. Il est produit à partir de seigle dont la teneur est d'au moins 51 %.

Pot Still Whiskey

Ce type de whisky provient d'Irlande. Le whisky peut contenir de l'orge non maltée, mais contrairement aux whiskies à grain, il est uniquement distillé dans des alambics traditionnels.

Whisky de maïs

Il est composé à 100 % de maïs et produit aux États-Unis. Cette variété est également essentiellement utilisée pour les blends.

Le saviez-vous ?

Le maïs est un ingrédient de base des whiskies américains, car il est de meilleure qualité et plus répandu sur ce continent que l'orge.

Whiskybrennerei

Distilleries de whisky en Allemagne

Au milieu des années 90 en Allemagne, un grand nombre de distillateurs de boissons spiritueuses, tels que les distillateurs de fruits, se sont consacrés à la production de whisky. Il existe actuellement environ 150 distilleries en Allemagne, qui fabriquent également du whisky. Un bon whisky demandant une longue période de fabrication, la vente de whisky en Allemagne commence seulement à décoller. Elle augmente cependant progressivement. L'association des distillateurs de whisky allemands a vu le jour en 2012, et soutient la croissance avec sa devise « nous grandirons »

Le saviez-vous ?

Pour la dégustation de spiritueux, il est essentiel de choisir un verre à whisky adapté. Le scotch se déguste principalement dans un verre ballon, et un tumbler est idéal pour le bourbon.