Êtes-vous un particulier ou un professionnel ?
Contactphone-call03 67 67 47 13lu-je 8h/18h | ve 8h/17h30 | sa 9h/14h
ProfessionnelsParticuliersProfessionnelsParticuliers
user
shopping

Utiliser des gants en cuisine

Le port de gants est souvent obligatoire dans l'industrie alimentaire, mais pas dans la restauration. Parmi les cuisiniers, les opinions divergent sur le fait que travailler avec des gants est plus hygiénique. De nombreux cuisiniers préfèrent porter des gants pour protéger leurs mains et éviter de les laver trop souvent, d'autres n'aiment pas la sensation des gants et travaillent à mains nues. En effet, le cuisinier ressent mieux les aliments sans gants et peut ainsi travailler de manière plus précise et rapide : les mains sont l'outil du cuisinier. Découvrons ensemble à quels moments les gants sont les plus utiles.

Quand les gants jetables sont-ils utiles et quels avantages offrent-ils ?

Le port de gants est souvent obligatoire dans l'industrie alimentaire, mais pas dans la restauration. Parmi les cuisiniers, les opinions divergent sur le fait que travailler avec des gants est plus hygiénique. De nombreux cuisiniers préfèrent porter des gants pour protéger leurs mains et éviter de les laver trop souvent, d'autres n'aiment pas la sensation des gants et travaillent à mains nues. En effet, le cuisinier ressent mieux les aliments sans gants et peut ainsi travailler de manière plus précise et rapide : les mains sont l'outil du cuisinier. Découvrons ensemble à quels moments les gants sont les plus utiles.

Sont-ils hygiéniques ou non ?

Les études actuelles montrent que le port de gants n'est pas plus hygiénique que de travailler à mains nues, à condition de maintenir une bonne hygiène des mains. Le fait de travailler avec des gants jetables est souvent même moins hygiénique, car certains cuisiniers portent les gants trop longtemps. Lorsque vous travaillez avec des gants, vous devez les changer à chaque changement d'activité ou de produit manipulé. Vous utilisez donc une grande quantité de gants tout au long de la journée. Veillez à ce que vos mains soient propres avant d’enfiler vos gants, afin de ne pas y apposer de bactéries. Il est aussi nécessaire de se laver les mains après avoir porté des gants, car la transpiration permet aux bactéries proliférer rapidement. Par conséquent, un lavage des mains s’impose même lorsque vous portez des gants.

Règles de base de l'hygiène des mains :

  • Ne portez pas de bijoux
  • Gardez vos ongles courts
  • Lavez-vous les mains régulièrement avec de l'eau claire tiède, avec du savon ou un antiseptique adapté à une utilisation en cuisine
  • Séchez-vous ensuite les mains avec un essuie-mains jetable
  • Lavez-vous les mains régulièrement

Hygiène des mains avec des gants :

  • Mettez des gants après vous être lavé les mains
  • Changez vos gants régulièrement
  • Lavez bien vos mains entre chaque changement de gants
visuel hygiène des mains
visuel mains séchées

Les gants ont-ils un effet placebo ?

Un grand nombre d'entreprises du secteur alimentaire ou de restaurants utilisent des gants pour montrer à leurs clients qu'ils font attention à l'hygiène. Certains clients n'apprécient pas que le chef touche et prépare les aliments froids et non cuits à mains nues. En général, on associe les gants à une grand niveau d’hygiène, et cela dans l'ensemble du secteur de la restauration. Il s'agit souvent d'une idée reçue. Vous ne convaincrez vos clients à long terme qu'avec une véritable hygiène des mains dans la cuisine.

visuel deux cuisiniers qui dressent des repas

Quand les gants sont-ils utiles ?

Il n'y a aucun intérêt à porter des gants en continu. Toutefois, il existe des situations particulières où le port de gants est nécessaire, en particulier lorsqu'il s'agit de protéger la personne les portant, c'est-à-dire le cuisinier :

  • Préparation d'aliments odorants ou laissent des taches
    Si vous travaillez avec de la betterave, des piments, du chou rouge, du poisson, des oignons ou tout autre produit tachant, odorant, piquant ou agressif, il est recommandé de porter des gants lors de leur préparation. Cela permet par exemple d'éviter de colorer la peau et d'empêcher aux odeurs de persister sur les mains.
  • Mains irrités, sensibles ou blessées
    En cuisine, les mains sont exposées à l'eau, aux liquides et à d'autres facteurs agressifs. Si vous souffrez de mains particulièrement sensibles, il vous est conseillé de porter des gants. Ainsi, votre peau sera protégée des blessures et les aliments n'entreront pas en contact avec d’éventuelles plaies ouvertes. Si vous choisissez d'utiliser des gants pour cuisiner, pensez impérativement à les changer régulièrement !
  • Intolérances
    Si en tant que cuisinier, vous présentez des intolérances ou des allergies à certains liquides ou aliments, le port de gants est recommandé.

Quelle matière choisir pour vos gants jetables ?

Assurez-vous de choisir la bonne matière lorsque vous achetez des gants jetables ? Les gants jetables existent en trois matières courantes :

  • Gants en latex : ces gants jetables offrent une sensation agréable, mais peuvent provoquer des intolérances en cas d'allergie au latex. En outre, des petites particules de latex peuvent se détacher des gants au contact des graisses.
  • Gants en nitrile : il n'existe aucune intolérance connue avec le nitrile. Les gants en caoutchouc nitrile sont particulièrement solides et ne se dissolvent pas au contact des graisses. JOBELINE vous propose des gants composés à 100 % de nitrile.
  • Gants en vinyle : les gants en vinyle ont tendance à se dissoudre au contact des graisses, car le vinyle contient un pourcentage élevé de plastifiants. Les particules qui se détachent des gants peuvent se retrouver dans la nourriture. De plus, les plastifiants sont absorbés par la peau et peuvent être nocifs pour la personne portant les gants.
GANTS NOIRS OU BLANCS ?

La couleur des gants est généralement une question de goût. Les gants noirs donnent une apparence plus élégante, tandis que les gants blancs permettent de mieux voir lorsqu'ils sont sales et ainsi de pouvoir les changer immédiatement.

Ein Blick in eine kleine Gastronomieküche mit zwei Köchen